« Cemetery Road » de Greg Iles : emporté par la sombre puissance du Mississippi

Après la trilogie de Brasier Noir, Greg Iles est devenu un de mes auteurs incontournables et je n’ai donc pas hésité à me procurer son dernier roman dès sa parution. Comme attendu, ce pavé de 768 pages m’a offert suffisamment de combustible pour visiter le sud des États-Unis (ici le Mississippi) pendant une bonne partieLire la suite « « Cemetery Road » de Greg Iles : emporté par la sombre puissance du Mississippi »

« La Forêt sombre » de Liu Cixin : pour vivre heureux, vivons cachés !

Avertissement : cet article concerne la suite du roman « Le problème à trois corps » à qui j’ai consacré la première chronique postée sur ce blog (un peu trop courte, je ne le réalise que maintenant au regard de mes partages postérieurs : voilà pourquoi je vais tenter de me rattraper…). Si vous n’avez pas lu ce premierLire la suite « « La Forêt sombre » de Liu Cixin : pour vivre heureux, vivons cachés ! »

« Le Jour où Kennedy n’est pas mort » de R. J. Ellory : la chronique d’une mort évitée

Je sors de mon premier roman de R. J. Ellory avec un avis mitigé. Pourtant, l’idée de départ est entraînante : John F. Kennedy étant toujours en vie après la date fatidique du 22 novembre 1963, le jour de son assassinat, ce livre se définit rapidement comme une uchronie et ce mystère suscite d’emblée l’intérêt. OnLire la suite « « Le Jour où Kennedy n’est pas mort » de R. J. Ellory : la chronique d’une mort évitée »

« Marseille 73 », de Dominique Manotti : les racines de la haine

Je découvre Dominique Manotti avec ce livre et c’est un coup de foudre ! Une conclusion s’impose : comment ai-je pu passer à côté de cette écrivaine pendant tout ce temps ? Associée à une évidence : j’ai maintenant du pain sur la planche pour rattraper mon retard, mais ce n’est pas pour me déplaire… Chouette ! Une nouvelle galaxieLire la suite « « Marseille 73 », de Dominique Manotti : les racines de la haine »

« La tempête qui vient », de James Ellroy : ce désastre qui ensauvage…

Un roman d’Ellroy vous marque à jamais. Pour moi, ce fut le cas avec « Un tueur sur la route », « Le Dahlia noir », ou encore « American tabloïd », entre autres… Et le phénomène s’est répété avec « La tempête qui vient », même si j’ai commis un sacrilège en le lisant avant « Perfidia », le premier livre de sa nouvelleLire la suite « « La tempête qui vient », de James Ellroy : ce désastre qui ensauvage… »

Couru d’avance

L’application Seldon est une véritable révolution ! Son but ? Coacher les hommes dans leur quête d’un avenir écoresponsable. Fruit d’une collaboration entre quatre amis, le logiciel ravit les foules et gagne en popularité. Repéré par des sociétés concurrentes, il devient rapidement source de convoitise et promesse de lendemains radieux. Opposés depuis toujours au rachatLire la suite « Couru d’avance »

Implantés

Un roman mêlant polar et roman d’anticipation dans un Toulouse futuriste. … Les bottes frappent en cadence les pavés du Capitole. Rafles de clandestins, populations contrôlées et meurtre du préfet d’Occitanie annoncent l’abîme. Ainsi fléchissent nos corps… Implantés. Toulouse. Futur proche.Le déploiement de LUG s’achève dans la ville. Traçabilité, profilage, surveillance, ce nouveau dispositif apporteLire la suite « Implantés »

Sans jeu ni maître

Après le succès de « Ville rose sang  » Stéphane Furlan est de retour avec nouvelle enquête de Victor Bussy entre Toulouse et Lisbonne. À l’approche de Noël, alors que Toulouse se pare de ses habits de fête, Victor Bussy part à Lisbonne sur les traces des Cagoulés, ces braqueurs qui l’ont laissé pour mort lorsLire la suite « Sans jeu ni maître »

Ville rose sang

« Dix ans à arpenter le bitume parisien, à ne rêver que de lumière, chaleur et bière en terrasse. Que croyais-je ? Que les ténèbres s’éclipsaient au soleil ? Quel idiot ! Me voici contemplant, sidéré, une famille putréfiée, dès le tout premier jour de mon arrivée… » Victor Bussy revient avec sa famille dans sa villeLire la suite « Ville rose sang »

%d blogueurs aiment cette page :