Ville rose sang

« Dix ans à arpenter le bitume parisien, à ne rêver que de lumière, chaleur et bière en terrasse. Que croyais-je ? Que les ténèbres s’éclipsaient au soleil ? Quel idiot ! Me voici contemplant, sidéré, une famille putréfiée, dès le tout premier jour de mon arrivée… » Victor Bussy revient avec sa famille dans sa villeLire la suite « Ville rose sang »

%d blogueurs aiment cette page :