Lëd de Caryl Férey : le noir frappé glacé !

Un livre de Caryl Férey offre toujours un voyage. Cette fois, l’auteur quitte l’Amérique latine pour tourner son regard vers l’est, la Russie, puis prend la direction du Grand Nord et la ville de Norilsk, en Sibérie. La découverte de cet univers industriel et pétrifié par le froid représente à mon sens un des intérêtsLire la suite « Lëd de Caryl Férey : le noir frappé glacé ! »

Leonardo Padura – L’homme qui aimait les chiens : quand le noir éclaire l’histoire

Là, j’aborde un de mes romans favoris. Sur le podium, je le situe juste une marche derrière Le nom de la rose, mais peut-être parce que j’ai un faible pour le Moyen-âge et que j’ai découvert le bouquin de Umberto Eco à la sortie de l’adolescence, un âge qui facilite l’exacerbation des passions. Bref, leLire la suite « Leonardo Padura – L’homme qui aimait les chiens : quand le noir éclaire l’histoire »

Colin Niel – Entre fauves : passion sans raison n’est que ferment de barbarie

Entre Fauves n’est pas mon premier roman de Colin Niel que j’ai découvert avec Obia juste après l’avoir rencontré, peu de temps auparavant, en 2014, lors de mon premier Toulouse Polar du Sud. Ça commence à faire un bail… Dans l’intervalle, Colin a enchaîné les succès jusqu’à voir un de ses livres, Seules les bêtes,Lire la suite « Colin Niel – Entre fauves : passion sans raison n’est que ferment de barbarie »

Après SILO, rejoignez la lumière avec OUTRESABLE, de Hugh Howey

Bon, je m’éloigne un peu des romans noirs pour revenir à une autre de mes passions littéraires, la science-fiction. Difficile pour moi de dire lequel de ces deux genres je préfère et ça se ressent certainement dans mes livres. En espérant ne pas être seul à vivre ce dilemme, faute de quoi je vais chercherLire la suite « Après SILO, rejoignez la lumière avec OUTRESABLE, de Hugh Howey »

Et puis mourir, de Jean-Luc Bizien: quand la littérature populaire rencontre la révolte du peuple

En liant les codes du roman policier avec le plus grand mouvement social de ces dernières années, l’idée de départ me paraît lumineuse. Elle permet d’abord à l’auteur de nous immerger dans l’ambiance survoltée de ces samedis successifs, à tel point qu’on a parfois l’impression de se retrouver, en fin de journée, quand la majoritéLire la suite « Et puis mourir, de Jean-Luc Bizien: quand la littérature populaire rencontre la révolte du peuple »

Mes lectures: Le problème à trois corps de Cixin Liu

Un petit post pour vous parler du roman Le problème à trois corps, de Cixin Liu. D’abord, merci à Corinne Argenty de me l’avoir conseillé : je l’ai vraiment apprécié ! Ce livre mêle intrigue policière et hard science-fiction dans la Chine de la révolution culturelle à nos jours. Ceux qui me connaissent savent qu’ilLire la suite « Mes lectures: Le problème à trois corps de Cixin Liu »

Mes lectures : Metropolis de Philip Kerr

À la fois la dernière enquête et la première de Bernie Gunther (et malheureusement sa dernière…). Cette critique est également pour moi l’occasion de partager mon sentiment sur l’ensemble de la série. J’apprécie en premier lieu le personnage de Bernie, son humanité, sa profondeur historique (Bernie est plongé dans la montée du nazisme, mais aLire la suite « Mes lectures : Metropolis de Philip Kerr »

%d blogueurs aiment cette page :