Mes lectures: Le problème à trois corps de Cixin Liu

Un petit post pour vous parler du roman Le problème à trois corps, de Cixin Liu. D’abord, merci à Corinne Argenty de me l’avoir conseillé : je l’ai vraiment apprécié ! Ce livre mêle intrigue policière et hard science-fiction dans la Chine de la révolution culturelle à nos jours. Ceux qui me connaissent savent qu’il s’agit d’un genre que j’affectionne particulièrement (et que j’ai exploré dans Implantés et Couru d’avance). L’auteur a su développer des personnages originaux (la plupart des physiciens, mais aussi mon préféré, Shi Qiang, le policier têtu, pragmatique et épicurien, en somme extrêmement humain, dont les fulgurances sont capables d’infléchir le cours du récit) tout en parvenant à vulgariser de nombreuses notions scientifiques. En outre, il aborde ce qui est, à mon sens, l’enjeu majeur de nos sociétés contemporaines, le rapport problématique de l’homme à son biotope. Dans ce cadre, il envisage l’essor d’une idéologie « inhumaine » qui, à la question de la protection de la nature, a trouvé une réponse simple et unique, donc extrêmement fanatique. Une mise en garde que nous avons tout intérêt à entendre dans le contexte présent en nous gardant bien de condamner la rationalité et le progrès en même temps que notre système économique et productif, pour moi le véritable responsable des dégâts sociaux et environnementaux que nous devons supporter. Si à cela s’ajoute le surgissement d’un autre acteur de taille (qui, lui, aborde un nouveau sujet tout aussi existentiel : sommes-nous seuls dans l’univers ?), vous obtenez une œuvre dont la puissance parvient à se hisser à la hauteur des classiques du genre. À découvrir d’urgence, car le compte à rebours a déjà commencé ! (Il s’incruste même sur ma rétine… 😉)

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Publié par stephanefurlan

Passionné de littérature noire, science-fiction et fantastique, j'écris depuis de nombreuses années. En 2014, je publie mon premier roman "Ville rose sang" aux Éditions Cairn et j'ai la chance d'être récompensé par le Prix de l’Embouchure. Dans la foulée, deux autres romans sont édités dans la collection Du Noir au sud, "Sans jeu ni maître" en 2015 et "Implantés" en 2017. Mon dernier livre, "Couru d'avance", est publié en 2020 chez Librinova.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :